Hay / Ahí / Ay et d’autres erreurs similaires lorsqu’ on apprend l’espagnol

Apprendre l’espagnol à Valence est une bonne option pour les étrangers. Même si ça ne semble pas, Valence est l’un d’endroit où on parle le mieux l’espagnol. Les Valenciens profitent de la vie et ils utilisent la langue entre la ville et la plage. Cependant, il y  a quelques erreurs qu’il faut corriger.

Apprendre l’espagnol à Valence permet de réaliser les vacances idiomatiques et en même temps connaître la plage et la magnifique ville, la meilleure ville pour vivre selon le journal The Times. De plus, les Valenciens sont reconnus pour leur correction linguistique et leur caractère amical, ce qui aide aussi à maîtriser la langue.

Cependant, on ne peut pas se laisser prendre par un enthousiasme.  On fait des erreurs lorsqu‘on apprend l’espagnol, et celles-ci se répètent, car les locuteurs soit de Valence, soit d’une autre ville ne se rendent pas compte.

errores-aprender-español-españa-43121

L’une des erreur la plus connue est la distinction parmi : Hay/ Ahí/ Ay. Il n’importe pas si tu es espagnol ou étranger, il faut que tu te rappelles la différence :

  1. HAY est une forme conjuguée de verbe haber. C’est  un mot monosyllabe où l’accent tombe sur la voyelle.  Tu vas te rendre compte que c’est un verbe, puisque on peut toujours le conjuguer (había, habrá).
  2. AHÍ est un adverbe qui indique l’endroit. C’est un mot de deux syllabes  avec l’accent qui tombe sur la dernière syllabe. Tu peux vérifier cet adverbe en comparaison avec d’autres adverbes d’endroits comme allí ou aquí.
  3. AY est une interjection qui sert pour exprimer la douleur ou d’autres émotions. La prononciation est la même que du mot  hay et normalement  ça apparaît entre deux signe d’exclamation dans le texte et il a une intonation exclamative dans les conversations (¡Ay ! qué susto).

Mémoriser l’utilisation de ces mots peut être un peu difficile. C’est mieux d’apprendre la phrase qui contient toutes les utilisations à la fois : Ahí hay un hombre que dice ¡ay !

D’autre erreur commune dans l’apprentissage  l’espagnol à Valence est leísmo, à Madrid par exemple au contraire, il y a laísmo. ‘Le quiero mucho’ on dirait à Valence, mais c’est incorrect. Il faudrait plutôt  dire La quiero mucho’. Cependant en même temps, bien qu’on le considère comme un vulgarisme, la REA accepte le leísmo comme une forme correcte.

L’espagnol est une langue complexe qui exige d’étudier bien  la grammaire, utiliser le vocabulaire et écouter les espagnols pour apprendre correctement.  Valence  est un endroit parfait pour mettre fin aux erreurs et pour apprendre l’espagnol avec confiance.

Join Now

and get discounts & free enrolment

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire