Les sons les plus difficiles à prononcer pour les étrangers en apprenant l’espagnol

Pour beaucoup qui essaient, on voit que nos étudiants ont du mal à bien prononcer certains sons. Au moment de prononcer différents termes, l’espagnol aussi à certaines autres difficultés, qui sont totalement surmontables. Nous allons vous montrer les sons les plus difficiles à prononcer pour les étrangers lorsqu’ils apprennent l’espagnol.

Toutes les langues ont différents mots, lettres ou terminaisons de mots qui peuvent devenir tout un calvaire pour un étudiant étranger. A force de les répéter et de les comprendre vous pouvez surmonter ces difficultés et apprendre à prononcer ces mots normalement.

Lorsque vous apprendrez l’espagnol en Espagne, vous pouvez pratiquer les sons les plus difficiles et les surmonter.

  • La lettre R :

La lettre R est une prononciation familière pour beaucoup d’étudiants. En espagnol, nous prononçons ce mot de façon ferme et forte. Ceci peut être difficile pour les étrangers, qui dans leur langue la prononce très peu, même s’ils l’ont dans leur alphabet. La meilleure façon d’apprendre à prononcer la lettre R est de le faire devant un miroir.

  • Le son g/j :

Entrainons-nous : genio (génie), garaje (garage), jaula (cage), gemido (gémissement), jota… Le son g et j peuvent confondre beaucoup d’étrangers. Ils peuvent aussi confondre certains espagnols dans l’écriture. Pourquoi « garaje » a un j et « genio » un g ? Ne cherchez pas la logique. Le meilleur dans ces cas là, c’est d’élargir votre vocabulaire et mémoriser ces mots.

  • La lettre H :

En espagnol, la lettre H ne se prononce pas mais il est indispensable de l’écrire dans beaucoup de mots et verbes sinon vous commettrez des erreurs orthographiques. C’est l’un des sons les plus difficiles à apprendre pour les étrangers au moment d’apprendre l’espagnol parce qu’il faut apprendre que le H ne se prononce pas.  Dans certaines langues, la lettre H est accompagnée d’un son mais en espagnol ce n’est pas le cas. Souvenez-vous de ne pas la prononcer.

  • Le son c/s :

Une des erreurs les plus fréquentes en parlant l’espagnol par les étudiants étrangers est de substituer les mots avec un « c » ( ce et ci ) par « s » ( Par exemple : presiosa par preciosa, atardeser par atardecer, dulse par dulce…) Dans le sud de l’Espagne et en Amérique Latine, ces substitutions au moment de parler l’espagnol sont familières, mais à l’écrit c’est des erreurs qu’il faut prendre en compte pour ne pas prendre de mauvaises habitudes.

  • Le double erre :

La double erre est un problème courant pour beaucoup d’étudiants étrangers au moment d’apprendre l’espagnol. Ils restent dans la simple vibration quand il s’agit d’un mot où le r se prononce doublement.  C’est normal de trouver des erreurs comme prononcer « corije » à la place de «  corrije », « bariga » à la place de «  barriga » ou «  marones » au lieu de «  marrones » et d’autres cas similaires.

Il existe d’autres erreurs mais pour le moment en arrangeant ceux là, vous pouvez avancer un peu plus pour perfectionner votre prononciation en espagnol. Vous verrez que ce n’est pas si difficile à apprendre et appliquer ces corrections en apprenant l’espagnol.

 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter

Laisser un commentaire